Uniforme de travail, obligations de l’employeur!

Partagez sur les réseaux sociaux

Le 18 septembre 2020 Par Richard DesRochers
Comme marque employeur ou pour faire une meilleure impression sur la clientèle, le port de l’uniforme ou vêtement particulier devient de plus en plus présent. On retrouve maintenant le port obligatoire de l’uniforme dans les restaurants, lors des livraisons, et dans plusieurs chaînes ou magasins de ventes au détail. Or, lorsqu’un employeur rend obligatoire le port d’un vêtement particulier, il doit le fournir gratuitement au salarié payé au salaire minimum.
 
Aussi, l’employeur ne peut exiger une somme d’argent d’un salarié pour l’achat, l’usage ou l’entretien d’un vêtement particulier qui aurait pour effet que le salarié reçoive moins que le salaire minimum. Bref, la loi protège le droit au salaire minimum. Ainsi, un salarié doit recevoir au moins le salaire minimum, déduction faite des dépenses relatives à son vêtement.
 
Le code vestimentaire
 
Dans le cas de la plupart des emplois de bureaux, les employés se voient obliger d’observer un certain code vestimentaire. Aux yeux de la loi, exiger un code vestimentaire n’oblige pas un employeur à financer les vêtements de tous ses employés. Il devra seulement payer lorsqu’il s’agit d’un « vêtement particulier », au sens de la loi.
 
Cependant, bonne nouvelle, l’employeur ne peut exiger qu’un salarié paie pour un vêtement particulier qui l’identifie à l’établissement de l’employeur ni qu’il achète un vêtement ou un accessoire vendu par l’employeur, et ce, sans égard au salaire reçu par le salarié.
 
À titre d’exemple, une boutique de vêtements ne peut exiger que ses salariés paient pour le port des vêtements et accessoires dont elle fait le commerce. Pour les autres situations, l’employeur qui effectue une retenue sur la paie du salarié pour le coût du vêtement devra préalablement faire signer une autorisation écrite précise au salarié à cet effet.
 
La marque employeur
 
Dans le cas où vous devez essentiellement respecter les salaires comme dans le domaine de la construction, le port de l’uniforme pourrait contribuer à faire pencher les candidats à travailler dans votre organisation plutôt que dans une autre. En mode pénurie de main-d’œuvre, les ressources humaines devraient influencer les employeurs à adopter de telles mesures, afin d’avoir certains éléments compétitifs à présenter à leurs candidats.